MV anecdotes
2419 anecdotes trouvées
Page / 101  
La carte Deep Analysis fait référence à la carte Masticore de par son illustration et son texte d'ambiance car à l'époque, la Masticore était vraiment "broken".
L'illustration de Spell Snare est un Watchwolf stoppé par un sort.
Si l'on additionne le nombre de cartes du bloc Innistrad 1er du nom, on tombe sur le nombre 666. 264 (Innistrad) + 158 (Dark Ascension) + 244 (Avacyn Restored) = 666.
Cyclopean Tomb, de l'édition Limited (Alpha), est le premier sort de Magic imprimé sans coût de mana (involontairement); une erreur d'impression qui fut corrigée par la suite en Beta et Unlimited.
Les cartes Regal Unicorn, Blind Phantasm, Felhide Minotaur et Minotaur Warrior sont les premières créatures "Vanilla" (sans texte de règles) 2/3 pour trois manas éditées dans chaque couleur.
Il n'existe pas la créature équivalente dans la couleur verte.
La forêt et l'arrière-plan de l'illustration originale de la carte Roaring Slagwurm, par David Martin, ont été modifiés en un environnement plus métallique pour correspondre au thème de l'édition Darksteel.
Le personnage debout à droite sur l'illustration de Toil to Renown est Talara Many-Tined, Protecturge Elfe, l'un des personnages secondaires de Shadowmoor. On peut apercevoir au fond la cascade sur laquelle elle veille, avec son Talara's Battalion.
L'annelure dont il est question sur Marisi, Breaker of the Coil est en fait une tablette en pierre qui recensait les 121 lois des léonins et qui fut brisée par Marisi lors de sa révolte.
La carte K'rrik, Son of Yawgmoth représente en fait Kerrick, un agent dormant de Phyrexia, cité par exemple sur No Mercy et Brink of Madness.
Les cartes Demonic Tutor et Diabolic Tutor ont chacune une traduction anglo-francaise à l'opposé l'une de l'autre.
Demonic Tutor = Précepteur diabolique
Diabolic Tutor = Précepteur démoniaque
Cette anecdote entraîne souvent des quiproquos lors des tournois.
L'illustration de la carte Kami of the Crescent Moon fait clairement écho au tableau "El gigante" longtemps attribuée au peintre Goya.
La carte Hurricane de l'édition Summer Magic a été imprimée par erreur avec le cadre d'une carte bleue.
La créature que l'on voit sur la carte Elspeth's Nightmare au-dessus d'Elspeth est un Phyrexian Obliterator.
Quand il a été demandé à Richard Thomas de faire l'illustration de Hyalopterous Lemure pour l'édition Ice Age, il a confondu les mots anglais "Lemure" (Spectre d'un mort) et "Lemur" (Lémurien).
Il lui a ajouté des ailes (conformément à l'adjectif Hyalopterous) et ça a donné cette créature mignonne au lieu d'un spectre effrayant. Un clin d'œil à cette erreur sera plus tard publié dans le texte d'ambiance de Viscid Lemures (voir cette anecdote).

Source 1 (#14) - Source 2
Les cartes Holy Strength et Unholy Strength forment une paire miroir.
La carte Goblin King a subi trois erratas.
• La première édition avait un texte ambigu laissant sous entendre que tous les gobelins gagnaient +1/+1 et la traversée des montagnes y compris le Goblin King ce qui n'était pas ce qui était voulu par les développeurs.
• Pour l'édition Revised, une nouvelle version du Goblin King vit le jour avec un errata lui donnant le type "Lord".
• Avec la neuvième édition le Goblin king regagna son type de créature "Gobelin" obligeant à modifier sa capacité en : “Other Goblins get +1/+1 and have mountainwalk.".
• Enfin avec la dixième édition il perdit définitivement son type "Lord".
La carte Rampaging Ferocidon fut interdite en janvier 2018 avec Ramunap Ruins afin d'affaiblir Mono-Red en standard. Ce fut ensuite la première carte ré-autorisée dans un format avec rotation en Août 2019, pour seulement un mois avant la rotation suivante.
Les cartes Guardian of the Great Conduit et Terrain Elemental, de l'édition Kaladesh, ont été éditées avec leurs illustrateurs échangés. Guardian of the Great Conduit a en réalité été illustré par Christine Choi et Terrain Elemental par Magali Villeneuve.
La carte Edge of the Divinity est une référence à la paire : Holy Strength, Unholy Strength (voir cette anecdote).
Les cinq cartes Bond of Discipline, Bond of Insight, Bond of Revival, Bond of Passion et Bond of Flourishing forment un cycle qui illustre pour chaque carte l'alliance de deux guildes de Ravnica partageant une couleur. Sur chaque illustration, on peut voir les fusions de leurs symboles.
Les cartes Apocalypse Chime, City in a Bottle et Golgothian Sylex sont les seules cartes autorisées en tournois ayant un effet lié avec des éditions auxquelles les cartes peuvent appartenir.
Le texte oracle de Transguild Courier sur le Gatherer comporta un temps un indicateur des cinq couleurs bien que celui-ci ne fut jamais imprimé sur aucune carte. Lorsque Sphinx of the Guildpact fut édité, il fut envisagé d'imprimer cet indicateur, mais finalement, comme aucune version de cet indicateur ne semblait convenir (Source), il fut écrit en toute lettres que le sphinx avait toutes les couleurs et un errata similaire intervint pour le texte de Transguild Courier sur le gatherer (Source).
La pierre tombale figurant à gauche du nom des cartes du bloc Odyssey permettait de mettre en évidence les cartes jouables ou actives depuis/dans le cimetière. Ce symbole fut abandonné par la suite en raison du changement de design qui s'annonçait avec le bloc Mirrodin (Source).
Néanmoins Cabal Therapy, Chainer's Edict, Deep Analysis, Roar of the Wurm et Wonder, pour leur réédition en FNM Promos, ont eu droit au nouveau design avec ce symbole en forme de pierre tombale.
Les cartes Scryb Sprites, Flying Men et Suntail Hawk forment un ensemble de trois cartes "color-shifted".
2419 anecdotes trouvées
Page / 101