MV anecdotes
2917 anecdotes trouvées
Page / 122  
L'illustration originale de Richard Wright pour la carte Erase, de l'édition Magic 2013, n'est pas effacée - ou au contraire, elle est complètement effacée. Ça dépend de comment on voit la chose...
Sur l'illustration originale de Tran Nguyen pour la carte Awakened Awareness, de l'édition Kamigawa: Neon Dynasty, le vêtement est jaune.
La carte Debt to the Kami s'inspire de Pharika's Libation, avec un effet d'exil à la place du sacrifice.
La carte Yoshimaru, Ever Faithful, de l'édition Kamigawa Neon Dynasty Commander Decks et illustrée par Ilse Gort, fait référence de par son nom et son texte d'ambiance à Hachiko, un chien japonais devenu célèbre pour avoir attendu tous les jours pendant près de dix ans son défunt maître devant la gare de Shibuya, à Tokyo.
Une statue, érigée en son honneur à la gare de Shibuya, face au Shibuya Crossing, est aujourd'hui un lieu très connu de rendez-vous à Tokyo.
Sur la carte Kuldotha Rebirth, l'artefact que les gobelins détruisent est le Shield of Kaldra.
La carte Rabbit Battery marque l'arrivée en format Standard d'un nouveau type de créature : lapin. Ce type n'avait été imprimé originellement que sur le Zodiac Rabbit de l'édition Portal Three Kingdoms, déjà inspirée du Japon féodal, avant de faire un come-back en format Commander avec Kwain, Itinerant Meddler.
À ces trois créatures s'ajoutent également les cartes Kezzerdrix, Jackalope Herd et Vizzerdrix, initialement imprimées avec le type de créature bête.
La carte Vizzerdrix, de l'édition Starter (juillet 1999), fait référence à Kezzerdrix de l'édition Tempest (octobre 1997), de par son nom, son illustration, ses types de créature et enfin son texte d'ambiance.
Le Rabbit Battery peut être vu comme un clin d'œil à la mascotte des piles Duracell depuis 1973 : un lapin infatigable, alimenté par une pile (battery en anglais).
L'illustration d'Abolisher of Bloodlines, verso de la carte Voldaren Pariah, montre la transformation d'une vampire d'Innistrad en eldrazi, à la forme finale similaire à celle d'Emrakul, the Promised End.

Comme mentionné sur la carte Boon of Emrakul (qui a aussi cette forme significative rappelant Emrakul) : "All around Emrakul, life re-formed in her image.", ces transformations sont visibles sur toutes les cartes corrompues par Emrakul, dont une très célèbre : Brisela, Voice of Nightmares.
Les neuf cartes "Helper Card" ou cartes de substitution pour les cartes recto-verso, de l'édition Kamigawa: Neon Dynasty et illustrées par Adam Paquette, forment un panorama. L'illustration complète est celle du Swamp #288 de cette même édition.
Les cinq cartes Myojin of Cleansing Fire, Myojin of Seeing Winds, Myojin of Night's Reach, Myojin of Infinite Rage et Myojin of Life's Web, de l'édition Champions of Kamigawa et illustrées par Kev Walker, forment un cycle de créatures esprits légendaires, comme celui paru ensuite dans l'édition Kamigawa Neon Dynasty Commander Decks (voir cette anecdote).

Myojin ("divinité resplendissante", "divinité révélatrice" ou "divinité manifeste") ou daimyojin ("divinité importante et resplendissante/révélatrice") était un titre donné aux divinités japonaises (kamis dans le shintoïsme) et, par métonymie, à leurs sanctuaires.

Voir cette anecdote pour les honden (bâtiment principal et le plus sacré d'un sanctuaire) correspondants.
Les cinq cartes Myojin of Blooming Dawn, Myojin of Cryptic Dreams, Myojin of Grim Betrayal, Myojin of Roaring Blades et Myojin of Towering Might, de l'édition Kamigawa Neon Dynasty Commander Decks, forment un cycle de créatures esprits légendaires, comme celui paru précédemment dans l'édition Champions of Kamigawa (voir cette anecdote).

Myojin ("divinité resplendissante", "divinité révélatrice" ou "divinité manifeste") ou daimyojin ("divinité importante et resplendissante/révélatrice") était un titre donné aux divinités japonaises (kamis dans le shintoïsme) et, par métonymie, à leurs sanctuaires.

Voir cette anecdote pour les go-shintai (support matériel dans lequel l'esprit de la divinité d'un sanctuaire est supposé résider) correspondants.
Le qualificatif Animator de Katsumasa, the Animator, ainsi que sa capacité activée d'animation, proviennent de la carte Animate Artifact.
Avez-vous remarqué que la carte Utopia Sprawl fait apparaître un Birds of Paradise avec son illustration du même bloc, Ravnica ? Ce clin d'œil fait référence à la capacité de mana qu'elle donne au terrain.
Les deux cartes Sword of Truth and Justice et Sword of Sinew and Steel sont le début d'un cycle d'épées associées aux couleurs alliées, en référence au cycle d'épées associées aux couleurs ennemies (voir cette anecdote).
Tout comme le précédent cycle, les parutions des différentes épées seront étalées sur plusieurs années en commençant avec l'édition Modern Horizons.

Source (Sword of Sinew and Steel and Sword of Truth and Justice)
La carte Segovian Angel fait référence par son nom au Plan Segovia duquel le Segovian Leviathan est originaire : sur ce Plan, toutes les créatures sont minuscules, tel qu'un Leviathan 3/3, ainsi le Segovian Angel est un minuscule Serra Angel issu de ce Plan.

Source (Segovian Angel)
Les cinq cartes Enduring Ideal, Eternal Dominion, Neverending Torment, Undying Flames et Endless Swarm, de l'édition Saviors of Kamigawa, forment un cycle de rituels avec la capacité Épique. Ce sont d'ailleurs les seuls sorts avec cette capacité.

Source (Epic)
La carte Nemesis Mask fait référence à Lure de par sa valeur de mana et son effet, il s'agit simplement de la version équipement de l'aura.
Les cinq cartes Shinen of Stars' Light, Shinen of Flight's Wings, Shinen of Fear's Chill, Shinen of Fury's Fire et Shinen of Life's Roar, de l'édition Saviors of Kamigawa, forment un cycle de créatures esprits de rareté commune avec la capacité Transfert, dont l'effet permet de conférer à une autre créature la capacité statique que possède la créature.
Les cinq cartes Patron of the Kitsune, Patron of the Moon, Patron of the Nezumi, Patron of the Akki et Patron of the Orochi, de l'édition Betrayers of Kamigawa, forment un cycle de créatures esprits légendaires avec la capacité Offrande. Ce sont d'ailleurs les seules créatures avec cette capacité.

Source ([CREATURE TYPE] Offering)
Les cinq cartes Waxmane Baku, Quillmane Baku, Skullmane Baku, Blademane Baku et Petalmane Baku, de l'édition Betrayers of Kamigawa, forment un cycle de créatures esprits avec la capacité "Spiritcraft" exploitant les marqueurs "ki" pour produire un effet plus ou moins puissant selon le nombre dépensé.

Source (Spiritcraft)
Les cinq cartes Scour, Quash, Eradicate, Sowing Salt et Splinter forment un cycle d'éphémères/rituels avec un coût de mana de 4 dont 2 colorés, chaque sort ciblant un type de permanent ou de sort afin d'en extraire tous les exemplaires du jeu de son contrôleur.
Ce cycle est paru à l'identique dans les éditions Urza's Destiny et Betrayers of Kamigawa.
La carte Reito Sentinel fait référence, par son nom et sa capacité activée, à un ancien artefact du premier bloc Kamigawa, la Reito Lantern.
Une tortue bipède, qui maîtrise les arts martiaux japonais, dans un univers urbain ? Le Kappa Tech-Wrecker est bien entendu une référence aux célèbres Tortues Ninja, comme le laissent supposer ses deux types de créature (voir aussi cette anecdote).
De même, la carte Silver-Fur Master personnifie leur mentor, Maître Splinter.

Source 1 - Source 2 (UG03) - Information 1 - Information 2 - Information 3 sur les types de créature
2917 anecdotes trouvées
Page / 122