MV anecdotes
2182 anecdotes trouvées
Page / 91  
Les neuf cartes "Helper Card" ou cartes de substitution pour les cartes recto-verso, de l'édition Midnight Hunt, illustrées par Donato Ginacola forment un panorama. L'illustration complète est celle de la carte Overgrown Farmland.
L'illustration de la carte Rotten Reunion fait visuellement penser au tableau American Gothic de Grant Wood, représentant un paysan et sa fille (voir aussi cette anecdote).
La carte Vivisection, de l'édition Innistrad: Midnight Hunt, nous montre un schéma de Kraum, Ludevic's Opus ; les deux cartes sont illustrées par Aaron Miller.
Sur la carte Lynde, Cheerful Tormentor, on la voit tenir une poupée vaudou à l'effigie du personnage que l'on aperçoit sur le cycle de malédictions composé de Curse of Vitality, Curse of Verbosity, Curse of Disturbance, Curse of Bounty et Curse of Opulence (voir cette anecdote).
Les cinq cartes Intrepid Adversary, Spectral Adversary, Tainted Adversary, Bloodthirsty Adversary et Primal Adversary, de l'édition Innistrad: Midnight Hunt, forment un cycle de par leur nom, leur valeur de mana, leur capacité statique (propre à leur couleur) et enfin leur effet optionnel lors de leur arrivée sur le champ de bataille.
Les cartes Faithless Looting, Faithless Salvaging et Faithful Mending racontent une histoire, entre le pillage d'une église, la tentative de récupérer un quelconque objet de valeur pour finalement assister à la création d'un autel improvisé.
Les cartes partagent également des capacités de Loot (Draw -> Discard) et des capacités pour rejouer le sort depuis le cimetière ou l'exil (Flashback ou Rebound).
Le texte d'ambiance de Jade Avenger est inspiré de celui de Chub Toad, tout particulièrement dans sa version originale, en anglais.
De plus, la capacité Bushido de Jade Avenger fait écho à celle de Chub Toad, laquelle en est en quelque sorte un des prémices.
L'illustration de The Gitrog Monster, avec un bras humain dépassant de la bouche, est inspirée de celle de Chub Toad.
La carte Visions of Dominance montre une grenouille dont le reflet est The Gitrog Monster.
Les cartes Angel of Flight Alabaster, Angel of Finality, Flameblade Angel et Clip Wings nous révèlent l'ascension puis le sort tragique réservé à l'ange Isobel.

Nous la découvrons pour la première fois sous la forme d'Angel of Flight Alabaster, pleurant la perte de tant d'âmes et souffrant de l'absence d'Avacyn. Son caractère étant affecté par toutes ces peines, elle se montre sous une forme plus défensive en incarnant l'Angel of Finality. Armée d'une épée, elle protège les âmes errantes après leur retour de la tombe.

Au fil du temps, les douleurs et la peine ont finalement transformé totalement Isobel, en Flameblade Angel qui cherche maintenant à se venger du monde pour les souffrances causées par le mal et la corruption.

Enfin, Clip Wings nous montre la pauvre Isobel piégée, liée et blessée par un groupe de chasseurs qui tentent de mettre fin à la tuerie.

Source
La carte Foreboding Ruins représente le manoir des Markov, demeure ancestrale de Sorin Markov. Nahiri, the Harbinger l'a attaqué et a emprisonné les vampires présents dans la pierre (Declaration in Stone) avant de le détruire (Structural Distortion), tout cela dans le but de faire souffir Sorin (Merciless Resolve).
Nous avons pu avoir un avant-goût des pouvoirs et des ambitions de Jadar, Ghoulcaller of Nephalia, 10 ans avant de le découvrir pour la première fois dans l'édition Innistrad: Midnight Hunt !

On pouvait le découvrir au travers des textes d'ambiance de Ghoulraiser, Nephalia Drownyard et Skeletal Grimace dans l'édition Innistrad, avant de le voir apparaître de nouveau dans l'édition Magic 2013 avec ceux des cartes Vile Rebirth et Walking Corpse.
Sur la carte Circle of Protection: Art, de l'édition Arena Promos et illustrée par Mark Tedin, on peut voir des références à des illustrations d'autres cartes, parues dans les premières éditions de Magic... :

Reverse Polarity
Nether Shadow
Stasis
Weakstone
• ??? (en bas à droite)

Hasard ou non, Justin Hampton est plusieurs fois cité en référence.
Sur quinze cartes de l'édition Unhinged, leurs illustrateurs ont un surnom que l'on peut voir entre leur prénom et leur nom, entre guillemets. Cela fait suite à une proposition de Wizards, l'édition étant centrée sur les artistes ("artist matters").

Aesthetic Consultation
Artful Looter
Brushstroke Paintermage
Bursting Beebles
Circle of Protection: Art
Drawn Together
Erase (Not the Urza's Legacy One)
Fascist Art Director
Framed!
Graphic Violence
Greater Morphling
Mana Flair
Persecute Artist
Remodel
Zombie Fanboy

Source (5. Artist Nicknames)
La carte Avacyn's Memorial fait référence à la statue d'Avacyn présente dans le Seraph Sanctuary, visible aussi sur Increasing Devotion, qui a été détruite pendant les événements d'Eldritch Moon.
Elle s'inspire également d'Avacyn, Angel of Hope elle-même, de par son coût de mana, son effet (amoindri) et sa posture.
Les cinq cartes Visions of Glory, Visions of Duplicity, Visions od Dread, Visions of Ruin et Visions of Dominance, de l'édition Innistrad Midnight Hunt Commander Decks, forment un cycle. Outre leur coût de Flashback, elles ont en commun d'avoir toutes un effet de réflexion sur leur illustration.
L'illustration de la carte Can't Stay Away avec neuf chats figurés, tout comme celle de la carte Nine Lives, fait référence à la superstition, présente dans de nombreux pays, que les chats auraient neuf vies.
La carte Heirloom Mirror, de l'édition Innistrad: Midnight Hunt et illustrée par Josh Hass, fait référence, par sa mécanique et son texte d'ambiance, au mythe de Bloody Mary.
Un Moissonneur d'âmes va être Dévoré par les araignées.
Les deux cartes, de l'édition Avacyn Restored, sont illustrées par Slawomir Maniak.
La carte Bronze Calendar se moque gentiment des illustrateurs !

En effet, le côté humoristique de cette carte repose sur le fait qu'elle représente une passoire ("colander" en anglais) à la place d'un calendrier ("calendar" en anglais). Elle ironise sur le fait que parfois, certains artistes comprennent ou interprètent mal les commandes faites, ou se trompent sur le nom de ce qu'ils doivent représenter.

Vous pouvez notamment vous rendre compte de ceci au travers de cette anecdote sur la carte Hyalopterous Lemure.
Karn, Silver Golem nous apparaît pour la première fois dans le texte d'ambiance de la carte Steel Golem.
Si, dans l'histoire du bloc Mirage/Visions/Weatherlight, Gerrard devait revenir sauver Sisay qui avait été kidnappée, la carte Save Life présente la scène inverse. On peut y voir Sisay sauvant Gerrard sur le point de se noyer en lui jetant une bouée.

On peut également trouver, inscrit sur la bouée, un jeu de mots avec le terme "pool", qui désigne à la fois la "réserve de mana" (mana pool) mais aussi une "piscine".
On peut assembler les textes d'ambiance des cartes de l'édition Unhinged formant le cycle "Gotcha" : Creature Guy, Save Life, Deal Damage, Spell Counter et Kill! Destroy!.

Ils forment alors un petit poème :
There once was a player named Quinn, . . .
Who consistently managed to win.
Until he got singed . . .
Playing
Unhinged, . . .
Getting "Gotcha'ed" again and again.
La carte Clam-I-Am est une référence parodique, de par son nom et son design, au personnage Sam-I-Am, héros du livre de Dr. Seuss : Green Eggs and Ham, récemment adapté en série TV animée.
Vous pouvez voir la couverture de ce livre ici.
2182 anecdotes trouvées
Page / 91