MV anecdotes
4262 anecdotes trouvées
Page / 178  
Les noms des cartes Once Upon a Time et The End sont des références aux contes de fées, celui de la première représente le début habituel de l'histoire, l'autre sa conclusion.
La carte Cooped Up est une version améliorée de Dreadful Apathy, qui est elle-même une version améliorée de Choking Restraints.
Le Questing Druid dans sa version normale, de même que sa représentation dans sa version Showcase, tiennent chacun en main un bâton à l'effigie de la Questing Beast.
Qui part en quête de la Bête de Quête doit certainement se munir d'un tel bâton !
Le jeton Soldier, de l'édition The Brothers' War et illustré par Kev Walker, est de la même conception que le Yotian Soldier.
Sur l'illustration de la carte Vedalken Heretic, on peut apercevoir un Lorescale Coatl.
Ces deux cartes sont illustrées par Greg Staples.
La Tower of the Magistrate, soit le centre du Plan Mercadia, est visible au centre de l'illustration de la carte Soothsaying.
La carte Bounty Board est une référence à Mathas, Fiend Seeker de par sa valeur de mana et la mécanique liée à ses marqueurs "prime".
Les cartes Skullwinder, Spire Winder, Tower Winder, Dreamwinder, Striped Riverwinder, Junk Winder, Skywinder Drake et Zephyr Winder représentent toutes des créatures serpentiformes possédant le mot "Winder" dans leur nom, et ayant fait l'objet d'erreurs, ou tout le moins de grandes difficultés de traduction dans leur nom.

En anglais, le mot "Sidewinding", littéralement "enroulement sur le côté", désigne le mode de déplacement très particulier de certains serpents du désert sur le sable, qui se projettent sur le côté pour ne pas s'enfoncer. On retrouve le terme "sidewinder" dans le nom de plusieurs serpents du désert, comme la Vipère à cornes du Sahara ("Sahara sidewinder"), la Vipère du Namib ("Namibian sidewinding adder") ou encore le Crotale des déserts américains ("Sidewinder rattlesnake").

Le suffixe "winder" a été utilisé pour décrire plusieurs espèces de serpents ou de créatures serpentines imaginaires de l'univers de Magic, se déplaçant dans des milieux meubles autres que le sable :

• le Skullwinder, un Serpent se déplaçant non pas sur le sable, mais sur les ossements ;
• le Spire Winder, un Serpent volant se déplaçant en ondulant dans l'air ;
• le Tower Winder, un Serpent se déplaçant entre sol et air, autour des tours ;
• le Dreamwinder, le Striped Riverwinder et le Junk Winder ne sont pas des Serpents, mais de Grands serpents de mer, évoluant dans la mer pour le premier, dans la rivière Luxa sur Amonkhet pour le deuxième et dans les déchets pour le troisième ;
• les Skywinder Drake et Zephyr Winder ne sont pas des Serpents, mais un Drakôn et un Élémental au corps allongé et serpentin. Comme pour le Spire Winder, ce sont des créatures volantes, qui se déplacent en ondulant dans l'air.

Enfin, deux cartes de Magic non-Serpent portent le nom complet "Sidewinder" : il s'agit du Sidewinder Sliver et du Sidewinder Naga. Dans les deux cas, le terme a été traduit par Crotale.

Search ~ Nom : winder
L'illustration de Camille Alquier pour la carte Fleeting Reflection est un hommage à la carte Clone.

Source : Camille Alquier (instagram.com/camille_alquier/), le 28 mars 2024 a écrit :
Another card for Outlaws of Thunder Junction for Magic the Gathering

Little tribute to the old card Clone :)
Thanks to Vic Ochoa.

#mtglife #mtg #magicarena #magicthegatheringcards #magicartist #magicthegathering #magicthegatheringartwork #wotc #wotcommunity #digital #illustration #fantasy #tcg #cardgame
La carte Reckless Reveler est une réimpression fonctionnelle de Torch Fiend, à part pour le type de créature.
Le nom de la carte Rumbleweed est un jeu de mots en anglais autour de "tumbleweed", ces "virevoltants" visibles dans de nombreux films de genre Western, et du verbe "to rumble" qui signifie "se bagarrer".
La carte Memory Vessel est une version revisitée - et affaiblie - de Memory Jar, dans une couleur plus adaptée à son effet selon la color pie.
La carte Lost Jitte est une référence à Umezawa's Jitte de par son nom, son illustration et sa mécanique.
Les cartes Lotus Ring, Jeweled Lotus, Mirrored Lotus et Gilded Lotus sont des références à Black Lotus de par leur nom, leur illustration et leur capacité de mana ou celle qu'elles confèrent à un autre permanent.
Les cinq cartes Topplegeist, Manic Scribe, Tooth Collector, Gibbering Fiend et Obsessive Skinner, de l'édition Shadows over Innistrad, forment un cycle de créatures avec une capacité déclenchée d'arrivée sur le champ de bataille qui se reproduit au début de l'entretien de chaque adversaire si la condition du Délire est remplie.
Les cinq cartes Kithkin Zealot, Wilderness Hypnotist, Talara's Bane, Chaotic Backlash et Marshdrinker Giant, de l'édition Eventide, forment un cycle de "Color-Hosers".
Les cinq cartes Patrol Hound, Phantom Whelp, Filthy Cur, Mad Dog et Wild Mongrel, de l'édition Odyssey, forment un cycle.

Source ("[...] until Erik Lauer joined R&D. I knew for a fact that Erik Lauer loved dogs. In Odyssey, I'd made a cycle of dogs specifically for Erik (at Randy Buehler's request—Randy and Erik are old friends).")
Les cinq cartes Sunscour, Commandeer, Soul Spike, Fury of the Horde et Allosaurus Rider, de l'édition Coldsnap, forment un cycle.
Les cartes Kitesail Scout, Aven Skirmisher et Lantern Kami sont des réimpressions fonctionnelles de Suntail Hawk, à part pour le type de créature.
Les cartes Zephyr Gull et Zephyr Sprite sont des réimpressions fonctionnelles de Flying Men, à part pour le type de créature.
La carte Blood Clock est une réimpression fonctionnelle de Umbilicus.
La carte Arashin Cleric est une réimpression fonctionnelle de Temple Acolyte.
La carte Elvish Scrapper est une réimpression fonctionnelle de Scavenger Folk, à part pour le type de créature.
4262 anecdotes trouvées
Page / 178