Doomsday à Chambery
Un tournoi T1 5 proxies
écrit par Yann Barsamian


      Samedi 30 avril, j’avais réservé ma journée depuis un bout de temps. Ouaip, depuis le CR en gros (eh l’autre comment il fait la transition entre ses articles !), quand mig2 m’avait parlé d’un tournoi qu’il organisait à Chambery en T1 5 proxies, je m’étais dit que ça pourrait être très sympa.

Je motive donc, tout comme au CR, Ivan et Gaël à venir à ce tournoi. Avec les cartes que j’ai à ma disposition, on peut jouer, en plus du Doomsday que je voulais me monter, un Gobelins et un Taïga. A quelques cartes près, mais il y a 5 proxies non ?
Avec Gaël, qui jouait Taïga, malgré le peu de valeur du deck déjà de base, on poussera le vice à faire une proxie de Red Elemental Blast et 2 de Wasteland parce que bon j’en n’ai pas 8 pour les deux jeux :)

C’est pas le tout de monter des decks, il faut aussi un peu les tester. Je m’habitue au fur et à mesure à jouer Doomsday, en lisant le report de Marguerrite sur Solomoxen ainsi qu’un article non premium de Stephen Menendian sur StarCityGames sur le sujet.

Pendant la semaine je m’étais dit que ça pouvait être sympa d’y aller en bagnole, en plus j’aime bien conduire, et ça sera à coup sûr moins cher que le train. Je demande un peu à mon entourage, il s’avère que toutes les voitures sont indisponibles ce week-end… Toutes les voitures ? Non, il en restait une irréductible, toujours là prête à rendre, non pas l’âme (quoi que), mais service, la voiture de Nicolas, un pote de la classe.

Le Nicolas est un être un peu inclassable qui séjourne d’habitude au foyer, mais là, le foyer avait été fermé quasiment deux semaines pour cause de vandalisme, alors comme le bâtiment des cours, c’est un peu l’Australie pour Nico, ben pas moyen de le croiser avant le barbec’ du jeudi soir. Le jeudi soir donc, Nico m’apprend que sa voiture a un pneu de crevé, bababa la flemme de le changer, et qu’il verrait demain s’il voulait bien nous la prêter. Le lendemain, il veut bien finalement, il nous dit qu’on n’a qu’à réparer la roue et c’est parti.
Ivan et Gaël rentrent du FNM vers 00h30 on se décide à se diriger vers le parking pour aller soigner la bête. Dans quoi ne nous étions pas fourrés là…
Nous commençons par sortir le cric du coffre, puis, au bout de X tentatives, trouvons un endroit sur lequel la voiture daigne tenir sans se casser la gueule du cric. Là, on se rend compte que comme 3 glandus on a oublié de desserrer la roue avant, on rebaisse le cric, et on… essaye de dévisser les écrous. Bon, nous passerons les détails subtils (kick arrière sur le dévisseur) qui nous feront réussir cette première mission. Nous relevons pour la n-ième fois la voiture, changeons la roue et là, on remet la voiture en place, on est contents.



Mais, mais, murmure Gaël, on ne la testerait pas un poil cette voiture ?
« Tester, c’est tricher » me vient bien à l’esprit mais bon, quand même, c’est vrai qu’elle a vraiment l’air mal en point la bête. On enclenche la clef, on tourne la clef… Bon, on réenclenche la clef, on retourne la clef… Bon. Ca doit être la batterie. Lampe qui a été allumée trop longtemps, on sait pas, pas de problème, on va ouvrir le capot et combo pinces-croco devrait passer. C’était sans compter le topdeck Orim’s chant du capot de la bête. Elle nous empêcha ainsi d’aller jouer le précepteur tant voulu sur le bouton d’ouverture. On bouibouite, on pioche que de la merde, et pas moyen de le piocher. Bon ben, on passe au plan B avant de mourir comme des cons à la bibliothèque. En effet il ne reste quasiment plus d’heures de sommeil surtout si on veut prendre le train comme le suggère si gentiment Ivan.
Plan B, on sort la voiture, 1, 2, 3, allez gogogo on la pousse… ça n’a rien donné… On remet la voiture à sa place, mais ça ne me va pas. Non, décidément, je n’ai pas fait tout ça pour ça, et je réussis alors, par un miracle, à convaincre mes deux acolytes de réessayer la manip’. On sait jamais, la bête pourrait elle aussi faire des erreurs pour une fois ! Et effectivement, mon entêtement a eu raison de la bête qui n’était plus sur ses gardes, et nous la faisons démarrer.
Gaël, toujours prudent, suggère de quand même faire un tour de parking. Nous rentrons, et nous apercevons avec joie que le « chapeau » du levier de vitesse sur lequel sont écrites les vitesses est dévissé / décollé et pas moyen de le faire tenir. Heureusement Gaël joue à Warhammer et sa colle pour figurines aura raison, une fois de plus, de la bête.



Enfin domptée comme il se doit, nous partons nous coucher, il est 03h00, mais nous nous sommes bien marrés.

8h15, on se donne une bonne marge au cas où la bête referait des siennes, mais non, elle démarre docilement, et on part tranquillement vers Chambery, sur un bon 50 en ville. Et là, c’est la sortie de Lyon, arrivée sur l’autoroute.
« Tu veux me dire que tu va plus que DOUBLER ta vitesse Yann ? »
« T’inquiètes elle est solide j’te dis c’te voiture, 130 à l’aise tu verras. »
« … »
« Mais pourquoi tu t’agrippes comme ça Ivan, c’est pas bien, derrière ? »

Finalement, nous arrivons à Chambery, un p’tit coup de téléphone et quelques ronds points plus tard, on s’arrête demander la place René Vaire à une brave dame qui nous dit qu’on y est. On se gare près de la sortie du parking et on rentre dans la salle.

Wow, y’a personne. Au moins ça ne durera pas longtemps ce tournoi :D
Quelques papotages plus tard et surtout le temps pour moi de enfin me reposer après cette courte nuit et cette putain d’auto, les rondes sont affichées. Je vais pouvoir commencer le tournoi en jouant un deck super facile dans le meilleur état physique qui soit. Wow.


I/ La liste :

Doomsday par Yann Barsamian
14 Terrains
4 Mer souterraine
4 Estuaire pollué
3 Île
2 Marais
1 Grève inondée
46 Autres Sorts
1 Black Lotus
1 Mox Jet
1 Mox Sapphire
1 Diamant de l'oeil du lion
1 Pétale de lotus
4 Remue-méninges
4 Messe noire
4 Contrainte
2 Sphère chromatique
1 Préceptrice mystique
1 Précepteur vampirique
1 Ancestral Recall
1 Précepteur diabolique
1 Time Walk
1 Caveau de Lim-Dûl
1 Messe de la Coterie
4 Jour du jugement dernier
1 Nécropuissance
1 Timetwister
1 Volonté de Yaugzebul
1 Remise à neuf
4 Démasquer
1 Vrilles d'angoisse
4 Force de volonté
1 Flambeau de la Destruction
1 Flot soudain
1 À mon seul désir
Cartes de la réserve
1 Réduction de la concession
1 Chaîne de vapeur
1 Asphyxie
3 Rémora mystique
1 Vérité résonnante
2 Rappel selon Hurkyl
3 Grille de défense
2 Remise à neuf
1 Extraction crânienne
60 cartes dont 40 différentes


Une liste tout ce qu’il y a de plus classique, je tenais à jouer Time walk parce que ça m’a _vraiment_ servi énormément de fois en tests et je le trouve supérieur à Sphère chromatique. Remise à neuf est par contre bien contestable, et n’aurait pas dû être joué, même si sa capacité de Recyclage est vraiment pas mal et m’a fait gagner pas mal, une Chaine de vapeur / Vérité résonnante / Rappel selon hurkyl à la place aurait sûrement été mieux.

Quant au sideboard ça sera sans commentaires, je l’avais pompé sur celui de Marguerrite à cela près que je n’aimais pas Null rod (genre, je joue comment après moi ? et puis bon les Null rod étaient dans Gobelins, ça enlevait le choix), que j’ai remplacées par une Réduction de la concession car je m’attendais à rencontrer Dragon, et une Extraction crânienne qui finalement n’aura jamais été jouée du tournoi. A la base c’était contre Psychatog pour justement virer les Psychatog mais finalement ça n’a jamais été là. Contre combo c’est trop lent je pense et je ne peux pas dire de son utilité contre Psychatog. C’est sûrement mauvais, je ne sais pas.

En tout cas ce qui est sûr, c’est que je n’ai pas rencontré les Dragons de la salle et que, alors que je pensais que Workshop Prison resterait avec Sphère de résistance & Cie, je n’en ai vu qu’un dans la salle et je ne l’ai pas rencontré, donc le side était carrément mauvais…


II/ Les rondes:

Ronde 1 : Psychatog
Je gagne le toss.
Tour 1 je tente une Contrainte qui prend sa Force de volonté, et le monsieur en face me fait tour 1 Trall. Je vois. Rien à dire de plus, il avait une seconde Force de volonté et je m’incline logiquement.

La 2, je fais tour 1 Contrainte, ne vois mais alors rien, un Mind twist pas très gênant, un Brainstorm je retire une Contrainte et me dis qu’avec mon Lim dul’s vault j’aurai le dernier élément de ma combo, je n’aurai qu’à faire Unmask juste avant et c’est bon tour 3. C’est sans compter le Mana drain sur le Vault que j’avais fait fin de son tour 2 au lieu de le faire en rituel pendant le mien, Mana drain qu’il utilisera pour faire un bon gros Mind twist à son tour 3. C’est game. Bon faut que j’arrête mes réflexes de contrôle qui disent de jouer tout en éphémère.

Retour avec les autres, bon ben tout le monde a perdu son premier match. Coup au moral.

Ronde 2 : Random elfes (un p’tit gamin d’une dizaine d’années qui tenait à jouer, il a pas du fort s’amuser de la journée, surtout qu’au match d’avant il était mon voisin et qu’il venait de se faire atomiser par TPS)
Je fais deux sorties parfaites qui permettent le kill T2 sous Duress en réfléchissant, mais j’avais pas envie de réfléchir, je kill tout doucement T3 les deux fois.

Ronde 3 : Psychatog
La 1 il prend sa duress tour 1, y’a rien à signaler, je lui vire son Brainstorm pour qu’il me gêne encore moins, derrière il a le temps de piocher 2 cartes et je pars en combale T3 assuré par une Force of will qui a eu raison du Mana drain topdecké entre temps.

La 2 je ne comprends rien et m’incline sur Spoiler Spoiler Spoiler… Il faut noter que Defense grid ne m’a servi à strictement rien.

La 3 je fais tour 1 Duress pour lui enlever une random carte, rien ne semblait pouvoir m’empêcher de le tuer tour 2, sauf sa Duress topdeckée. C’est du coup game.

J’ai le temps de regarder une partie d’Ivan qui joue contre TPS, le monsieur en face ne sait pas jouer (enfin, Ivan non plus, mais quand on joue combo, on n’a pas le droit de se gourer) et concède alors qu’il avait gagné. En effet, il est sous Yawgmoth et peut faire Vampiric et piocher derrière avec son sort de pioche au cimetière mais il avait d’abord joué son sort de pioche tellement dégoûté de son Timetwister qui lui apporte que de la merde. Quand à Ivan, il joue sa REB sur une Force of will adverse alors qu’il aurait du la garder au cas où le monsieur en face topdeckait, et contrer la Timetwister ce qui aurait effet de le laisser à poil…

Ronde 4 : Affinity joué par un italien.
La 1 je le tue au Flambeau, la 2 à la Vrille pour changer. Il doit appeler son pote car il ne connaît pas du tout les cartes et ne comprend ni l’anglais ni le français. Rien à dire, qu’est-ce qu’aggro peut bien faire pour gêner combo ?

Derrière, j’entends Ivan qui mange son Tour 1 Tinker sur Colossus et me dis que décidément c’est pas de chance pour lui. Sauf que monsieur arrive, avec son Larbin, à Dropper 2 Commandants et un Prospy et à tuer son adversaire médusé :D

Ronde 5 : TPS joué par le gars qui avait tapé elfes à la première ronde.
La 1 je lui contre une Necropotence au tour 3, il est full tap, je gagne le tour d’après en mode TPS-like sur Black Demonic Yawgmoth Vrilles.

La 2 je rentre les p’tits Rémoras qui ne sont pas là pour son plus grand bien, c’est une partie où on s’est bien marrés style j’appâte tes contres avec plein de sorts mais non tout passe, il finit par Stifler quand même ma Vrille d’angoisse, en fait après réflexion j’aurais pu me la jouer Funky et lui mettre 5 au Flambeau hardcasté (avec Black lotus) plutôt que seulement 2 avec la Vrille alors que je pensais bien qu’il avait Stifle. M’enfin il se tue tout seul le tour d’après en ne piochant rien sur Marché de Yawgzebul et en faisant l’erreur de croire que Vampiric à son upkeep c’était utile sous Nécropuissance…

On papote un peu et le monsieur me dit que les Rémoras seraient sûrement bons contre Psychatog, je me dis pourquoi pas.

Ivan de son côté perd contre 4cc et retombe à 3-2 comme moi. Vu les standings, s’il gagne il ne passera pas en top8, quant à moi, je me rends compte que normalement je pourrai passer si je la gagne, à mon grand étonnement.

Ronde 6 : Psychatog
Je mulligane à 6 sur une main molle, je sais qu’il joue Psychatog, je me dis vu les dernières rondes je peux bien me la tenter Funky et garder une main avec Desire et du mana, attendre, lancer plein de spells qui se feront contrer et Desire derrière. Mouaih sauf que non décidément je ne topdecke rien du tout derrière et le monsieur pioche comme un porc.

La 2 je remulligane à 6 sur une main moyenne, il me faut en gros un tutor pour avoir la main parfaite, je décide de garder à cause de Duress et Unmask, Dark ritual. Je ne pioche bien sûr pas de précepteur et meurs.
J’aurais peut-être du mulliganer encore une fois pour avoir un p’tit poisson…

Ivan lui gagne, mais finit 10ème, comme prévu il ne passe pas.


On repart alors, petite photo avant de partir.



Ca y est, on part. Qui prend les paris que la voiture démarre ? Bon, testons. Ha, je l'avais bien dit, heureusement qu'on est en haut du parking, ça sera plus simple pour pousser. Et cinq minutes après, la voiture refonctionne, et on est partis. Ah ces problèmes de batterie... :)

On (enfin, je, c’est moi qui conduis d’abord) décide de ne pas prendre l’autoroute mais les petites routes. Quand je pensais qu’Ivan était agrippé à l’aller, c’est que je n’avais pas encore vu le retour. Et allez vas-y que « Les panneaux c’est pas qu’on n’a pas le droit de rouler moins vite, Yann ».
Sauf que je proteste, et Gaël pourra témoigner, je ne dépasse pas les limitations de vitesse. Déjà que, en tant que piéton, je traverse au feu vert même quand il n’y a pas un chat autour, non décidément enfreindre la loi ça ne va pas avec le personnage. Alors pourquoi tant de haine ? Ben, s’il est vrai que ma vitesse est toujours plus petite que celle indiquée, il est ma foi également vrai qu’elle est assez souvent supérieure aussi. Ouaih. Souvent égale quoi. Et il paraît qu’Ivan, il aime pas ça dans les virages ;)
Notez que, si l’envie m’en prend, je sais aussi conduire très bien, c’est juste qu’il n’y avait pas grand monde sur les routes et qu’il faut bien trouver quelque chose à faire pour rigoler quand la radio ne passe pas et qu’on ne sais pas de quoi parler !
N’empêche que la route du retour, on a beau dire ce qu’on veut, elle était super sympa, photo à l’appui :





III/ Analyse du tournoi, les erreurs, tout ça :

J’ai sûrement mal mulligané sur ces derniers matchs mais j’avoue que j’étais déjà bien blasé de rencontrer Psychatog et d’avoir des mains de merde… que j’ai fait encore plus de la merde. De toute façon, faut bien au moins un peu de chance quand on joue combo, surtout quand on ne le manie pas à la perfection et qu’on n’a pas une liste exceptionnelle.
Quoi qu’il en soit, je reste vraiment déçu du peu de représentativité des matchs que j’ai fait contre Psychatog, puisque mon premier adversaire (qui finit premier des rondes suisses) m’avoue avoir eu deux très bonnes mains et je ne pouvais pas faire grand chose, mon second adversaire topdecke à la 3, et la vue de mon dernier adversaire a fait faire n’importe quoi à mon mélangeage, pourtant frénétique, du deck. Maintenant je saurai que décidément faut mulliganer, y’a pas, entre perdre parce qu’on a mulligané trop de fois et qu’on n’a pas assez de cartes ou perdre parce qu’on a une main de merde, y’a pas grande différence. Bien sûr avec plus de cartes en main on a plus de chances de topdecker, mais faut pas non plus pousser, vous voudriez pas que je topdecke non plus ? :)

Il y a à mon avis plein de cartes super sympa et les listes changent souvent sur les slots qui parlent de Time walk, Chromatic Sphere, Cabal ritual, Lim dul’s vault, Rebuild/Chain of vapor/Hurkyl’s recall.
Je n’ai pas assez testé pour pouvoir émettre un quelconque avis dessus.

Par contre ce qui est certain, c’est que les Rémoras sont trop cool, et j’en jouerai volontiers 4 en réserve maintenant, voire même 1 maindeck. Reste que faut trouver des slots :o


Pouvoir jouer en 5 Proxies
Pouvoir jouer avec une 6ème carte du P9 grâce à ChickenKing
Le coup de la bagnole
Internet qui file des listes quand on en a besoin

Le mode chatte = off sur qui me file les 3 Psychatog du tournoi avec des mains de merde
La mauvaise prévision de metagame
La déchatte d'Ivan qui finit 10ème
Les Italiens qui veulent vendre à des prix fumés et qui n’achètent pas à des prix raisonnables