U/R Mue
modifié il y a 74 mois par
Maindeck : 60
Réserve : 15
| • Acheter ||
MTGO (30 TIX)
• Fichier |
Visualiser en mode texte (mes prefs)
Cartes par Type
22
3
29

6


Ter Art Cré Ench Éph Rit Pla
Cartes par Couleur
22
3

24

11

Ter Art
Mana Curve

4
16
4
4
4
3
3
01234567+
Terrains et réserve non comptabilisés


Commentaire sur le deck
le 13/07/2012 16:17
Ce deck mue est principalement basé sur l'interaction entre l'alerteur skirkien et le dermoplasme. On peut ainsi sortir un Escouflenfer Impérial tour 3.

L'alerteur est cependant assez fragile, et le reste du deck devrait permettre de s’en sortir même dans le cas où on se retrouve sans lui.

Le principal atout du deck, c’est qu’il dispose de grosses créatures qui sortent extrêmement rapidement. C’est après tout le principe de la combo. Les Escouflenfers et autres dragons de vif-argent sortent très vite, et à n’importe quel moment (un blocage surprise avec un dragon amené par le dermoplasme, c’est toujours appréciable).

Avec un jeu pareil, on peut dire qu’on a ce qui se rapproche le plus du poker à Magic. Le bluff est omniprésent et l’adversaire ne sait jamais s’il va gaspiller un sort sur un mur de forfaiture ou détruire un dragon de vif-argent. Le jeu est imprévisible et est capable de contrer des sorts sans mana et sans carte dans la main avec les apprenties videmages et l’alerteur. Une fois un lanceur de runes sur la table, vous devrez générer suffisamment de card advantage pour enchaîner les mues. Les apprenties, plieurs de volonté, murs de forfaiture, chocs, désinvocations et fuites de mana devrait gagner assez de temps pour que l’adversaire se retrouve avec une armée de gros volants dermoplasmés ou retournés via Ixidor si la partie dure.

Le crabe à carapace de chrome est utile dans beaucoup de situations difficiles, bien qu’un peu lourd à jouer sans l’alerteur. Le mur de forfaiture peut vous gagner pas mal de temps, tout en se transformer en 2/2 à volonté pour ajouter un attaquant (et se révéler à nouveau pour survivre au combat en cas de pépin). Il est aussi une cible de choix pour les blasts d’un adversaire paniqué qui se demande s’il a affaire à un dragon en mue.

Le gros inconvénient du deck est qu’il est très fragile. L’alerteur skirkien se blast très facilement, et la vitesse et la fluidité du deck repose principalement sur ses épaules. Il faut donc 1) le piocher et 2) le garder en vie. Il est toujours possible de le sauver avec une désinvocation, ou de contrer/renvoyer les sorts qui le cible avec les sorciers… Mais face à un deck rouge ou noir, il va être difficile de le protéger de toutes les attaques.

Il est toujours possible si la partie dure, d’aller chercher les dragons à l’aide d’un premier Escouflenfer retourné via Ixidor, afin de construire une armée de gros tas volants qui ne demandent qu’à en finir.

Pour ce qui est de la réserve, les cartes parlent d’elles-mêmes. Le stabilisateur est votre arme fatale pour tout deck recyclage, l’hibernation vous aidera à contrer un deck elfe un peu trop rapide, et l’excavateur nain peut se révéler étonnamment utile pour casser des bi-lands ou des nexus des scintimites. Les apprenties, plieurs et chocs de rab peuvent toujours être intéressants dans certains cas : contre un aggro, deux bons chocs de plus peuvent aider, contre un combo, les deux apprenties feront leur boulot, et les plieurs de volonté trouveront toujours des situations où ils seront utiles.


NdZeSword: Je ne suis pas réellement convaincu par le paquet. Il pourrait sur ce thème être bien plus fun, et le commentaire peut être amélioré. Sans parler de la réserve (stabilisateur, vraiment ?)